Partir à l’étranger ça peut changer votre vie !

Voici l'interview du directeur d'Internship Wanted, Jérémie Viu, qui vous racontera comment son expérience au Mexique a changé sa vie.

 
Comment as tu été amené à étudier à l’étranger ?

« Au cours de mon cursus au BBA Inseec de Bordeaux, nous avions au moins un semestre à l’étranger à valider. »

As tu choisi la destination ? Si oui, quels critères as tu choisi ? Où es tu parti ?

« Ayant eu quelques opportunités de stages en Espagne de courtes durées, je me suis dit, et pourquoi pas le Mexique pendant un an ? Ma candidature a été acceptée grâce à mon niveau d’espagnol et l’aventure débutait. Je suis parti à l’UPAEP à Puebla, à 2h au sud de México. Pour être franc, c’était le dernier de mes 5 choix, même après Querétaro où des amis se rendaient en échange. Au final, je n’aurais pu rêvé mieux, j’ai pu être en immersion complète dès mon arrivée ! »

Combien de temps es tu parti ?

« Je devais partir 9 mois, soit l’équivalent de l’année universitaire, mais suis rentré au bout de 13 mois … »

As tu eu peur du choc culturel ? Comment t’es tu adapté

« J’avoue avoir eu mes doutes au moment où je montais dans l’avion (c’était la première fois que je faisais un trajet seul, et que je sortais d’Europe, avec une trentaine d’heures de trajet et des changements, l’angoisse totale). Je me suis lâché tout de suite et ai eu la chance de m’insérer dans un groupe d’espagnols, ce qui a grandement aidé. »

As tu eu peur du manque de tes proches ?

« Étant fils unique, je n’ai jamais eu beaucoup d’attaches familiales. J’avais peur que mes amis me manquent mais eux aussi partaient et lorsque l’on se retrouve à l’étranger, on ne pense plus qu’à vivre son expérience. »

Comment tes tu renseigné sur la destination ? Choisi ton logement ?

« Je me suis renseigné via l’université, les groupes francophones sur place sur Facebook et ai trouvé mon logement sur Airbnb. »

Le budget que tu y a consacré était il dans ce que tu avais prévu ?

« Au niveau budget, cela correspondait plutôt à ce que j’attendais, même si j’ai eu de la chance d’avoir plusieurs bourses et donc de pouvoir pas mal voyager. »

A quels types de bourses as-tu pu accéder ? Comment as-tu trouvé les informations ?

« J’ai eu la chance de pouvoir cumuler un certain nombre de bourses. Parmi elles, celle de mon école, du conseil régional et du CROUS. Pour les infos, j’ai tout simplement recherché sur internet, et j’ai pu bénéficier des conseils d’un ami. »

D’un point de vue pro et perso, que ta apporté ton expérience à l’étranger ?

« Personnellement, je suis rentré grandi et beaucoup plus ouvert. J’ai appris à aimer découvrir de nouvelles cultures et à m’intéresser aux différences. En termes professionnels, le Mexique m’aura surtout appris la patience ! »

Recommencerais tu si tu le pouvais ?

« Je le referais sans hésitation. »

Si tu étais un pays, lequel serais tu ? Pourquoi ?

« La Colombie pour sa proximité culturelle avec le Mexique avec une touche encore plus latine et dansante. »

Comment cette expérience d’études t’as tu inspiré pour créer ton entreprise ?

« En école de commerce, on t’apprend à réfléchir d’une certaine manière. À un moment donné, j’ai dû me poser la question d’où faire mon stage à l’étranger, je me suis dit pourquoi pas le Mexique. En me rendant compte de la difficulté et du manque à combler en termes d’offres, j’ai commencé à travailler le business model. »

En quoi consiste ton activité ?

« Nous avons débuté par aider les internationaux à trouver leur stage au Mexique, en proposant des services d’accompagnement pour trouver son logement, réaliser son visa, s’intégrer socialement, se faire récupérer à l’aéroport, des cours de langue … Aujourd’hui que l’affaire marche au Mexique, nous avons commencé le développement en Amérique Latine et en Europe. »

Aurais tu eu la même idée sans cette expérience d’études à l’étranger ?

« J’aurais pu l’avoir mais je n’aurais jamais choisi le Mexique pour débuter. L’expérience est enfin devenue plus valorisante que la formation pour les recruteurs. »

Penses tu qu’une expérience d’études a l’étranger représente un atout sur un CV ? Pourquoi ?

« Avoir une expérience à l’étranger signifie que tu sais t’adapter, que tu es autonome et que tu as une certaine capacité à échanger dans d’autres langues. Avec une économie toujours plus globalisée, les profils les plus internationaux seront les plus recherchés. Il ne faut pas avoir peur de l’inconnu, et surtout en profiter lorsqu’on est jeune et que l’on peut le faire durant les études. Trouver un job à l’étranger n’est pas toujours chose facile et les rencontres faites durant un échange peuvent se transformer en amitiés longues, en contacts professionnels ou encore en l’amour de votre vie. »

Pour finir, si tu avais quelques tips ou conseils à donner à des étudiants qui souhaiteraient partir à l’étranger mais qui en ont un peu peur, lesquels seraient ils ?

« Foncez, vous ne le regretterez pas ! »


Article rédigé par Camille, le 28 novembre 2018. Retrouver tous ses articles sur son blog BenefitStudies.